Ma définition du montage

Ma définition du montage

Le montage, c’est pour moi l’art de manier les sons, les couleurs et les formes. Le pouvoir d’un montage réside dans sa capacité à captiver, à partager des émotions.

La structure : l’essence même d’un montage

J’imagine mes montages, spontanément, après avoir eu l’idée directrice. Cette idée survient à tout moment de la journée, en observant, en m’inspirant, entre autres, des situations de la vie quotidienne. Je puise aussi dans les classiques du cinéma, ainsi que dans des films plus récents.

J’élabore un story-board, ainsi qu’un directeur de plans. Ces deux outils me permettent de rédiger mes idées sur papier, et donc de pousser ma réflexion pour le tournage et le montage.

Après un travail de sélection des meilleurs plans (Dérushage), j’effectue un second travail d’assemblage, c’est à ce moment que la notion de sens est abordée. Je me concentre sur l’enchaînement des plans afin d’obtenir une bonne cohésion, une fluidité, du rythme : du sens. De la spontanéité, de la crédibilité…

La bande sonore : le rythme d’un montage

La bande sonore accentue le rythme de mes montages. Je synchronise souvent cette dernière avec l’enchaînement des images. Le choix de cette bande sonore se fait dès le début de l’écriture du montage. La plupart des chansons sélectionnées font partie de mes goûts musicaux personnels.

Le son : tout aussi important que la vidéo

Une vidéo possède deux niveaux de lecture. Le premier est le son, le second, l’image. Nous sommes bien dans le domaine de l’audiovisuel. Un montage doit donc pouvoir se lire et se comprendre également les yeux fermés. Le choix des sons me permet par exemple, d’instaurer une ambiance, et parfois du réalisme à mes montages.

Les effets : la touche finale

Les possibilités artistiques au niveau de l’image sont aujourd’hui assez étendues. J’ajoute donc, selon des critères esthétiques et artistiques, couleurs (étalonnage), polices d’écriture, effets spéciaux divers comme l’incrustation sur fond vert…

Les commentaires sont clos.